jeudi 4 juin 2020

[Chronique] Magi – The Labyrinth of Magic Tome 2

Titre Magi – The Labyrinth of Magic
マギ – The Labyrinth of Magic
Auteur Shinobu Ohtaka
大高 忍
Volume 35 – En cours (France)
37 – Terminé (Japon)
Éditeur Kurokawa (France)
Shôgakukan (Japon)
Première parution 2011 (France)
2009 (Japon)
Prépublication Weekly Shônen Sunday
Genre Fantastique, Aventure

Synopsis de la série (éditeur) :
Aladin est un jeune garçon étrange qui ne se sépare jamais de sa flûte. En effet, elle abrite Hugo, un géant à la force surpuissante. Aladin va faire la connaissance d’Ali Baba qui voit en cette flûte magique un chemin rapide vers la fortune et la gloire. Les deux compagnons partent explorer de mystérieux labyrinthes qui attirent les aventuriers de tout le pays.

   Un second tome qui booste le manga et ouvre de nombreuses perspectives de qualité !
   Ali Baba et Aladin sont entrés dans un labyrinthe et les premiers dangers ne tardent pas. Après avoir vaincu les abominations qui les ont accueilli, Ali Baba et Aladin se trouvent à faire face à une menace bien pire encore, qui s’avère pourtant être tout ce qu’il y a de plus humaine (du moins, physiquement…). Le tyrannique gouverneur de la ville accompagné de ses deux esclaves ont également décidé d’explorer le labyrinthe en quête des ses richesses mais pas seulement, puisque le labyrinthe renferme une puissance légendaire… Parviendront-ils à en sortir indemnes ?

 

   Ce second volume augmente d’un cran le rythme de la série. Si le tome 1 nous avait plongé rapidement dans l’univers sans pour autant nous renseigner de trop sur les personnages, ce nouvel opus rattrape la donne. Entre deux scènes d’action et de tension, on nous en apprend davantage sur les origines d’Ali Baba mais également d’Aladin. Et ce dernier serait un être dont on ne peut encore estimer la puissance et l’importance ! On fait la connaissance de Morgiane, une figure féminine à la personnalité forte et aux capacités incroyables. Elle s’avère cependant bridée par un gouverneur narcissique qui en a fait son esclave. Ces trois personnages sont mis en lumière dans ce volume et pour cause, ils pourraient clairement avoir une importance similaire par la suite. Cependant, l’heure ne semble pas venue d’en faire un groupe comme le suggère la conclusion de ce volume.

 

   L’exploration de ce premier labyrinthe confirme à quel point l’univers de la série s’annonce riche et peut donner lieu à de nombreuses aventures et réflexions. Et comme le suggérait le premier volume, on assiste clairement aux prémices d’interrogations éthiques et sociétales en abordant notamment ici les thématiques de liberté et d’inégalités sociales, avec une violence palpable tant le dessin de Shinobu Ohtaka peut s’avérer expressif.

 

   Ainsi, ce tome 2 confirme que Magi – The Labyrinth of Magic devrait être bien plus qu’un simple divertissement fait d’aventures, de magie et d’humour, pour nous proposer des passages plus durs psychologiquement et émotionnellement en sollicitant l’esprit critique du lecteur.

À propos Neginator

Administrateur et Community Manager de MangAnime

Check Also

Les plus belles couvertures japonaises et françaises #2 – Mai 2020 (Deuxième quinzaine)

On continue de vous proposer notre rubrique des plus belles couvertures manga japonaises et françaises …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :