samedi 30 mai 2020

[Chronique] Atomic (S)trip

Titre Atomic (S)trip
Atomic?
Auteur Atsushi Kaneko
カネコアツシ
Volume 1 – Terminé (France)
Éditeur Pika Édition (France)
Première parution 2018 (France))
Genre Science-fiction, Suspense

Synopsis de la série (éditeur) :
Atsushi Kaneko, l’enfant terrible du monde du manga, revient avec un concentré de son talent artistique sous forme d’un recueil qui rassemble les récits courts de sa carrière de 1997 à 2015. Un ouvrage unique où la couleur, la bichromie et le noir et blanc se succèdent au fil des pages et témoignent du style protéiforme du maître Kaneko !

   Atsushi Kaneko est un auteur de manga au style unique ! Dans ses nombreux titres parus en France, on ressent des influences occidentales et plus particulièrement américaines avec son trait rappelant des auteurs de comics underground tels que Charles Burns. À la lecture d’ouvrages comme Wet Moon, Bambi, Soil ou encore plus récemment Deathco, on s’aperçoit des immenses capacités de cet auteur, mais surtout de son aisance à toucher à tous les genres (polar, science-fiction, horreur, psychologique…) et ce, sans jamais cesser de se perfectionner !

    Atomic (S)trip est un recueil de plus de 250 pages regroupant l’ensemble des récits courts de la carrière d’Atsushi Kaneko, de 1997 à 2015. Presque 20 ans durant lesquels on perçoit ses évolutions scénaristiques et graphiques, réunies dans cet ouvrage. Ses histoires se sont vues gagner en profondeur, en réflexion psychologique et en noirceur. Il a affiné sa maîtrise du retournement de situation ainsi que sa façon de déstructurer ses histoires lors du dénouement, à tel point que le lecteur s’en retrouve chaque fois bouche bée. Les histoires sont parfois très courtes (moins d’une dizaine de page) mais il maîtrise réellement son découpage et ses personnages pour parvenir à capter notre attention en peu de cases. Graphiquement, il a fait essentiellement du noir et blanc, restant tout de même fidèle à ses origines et au format initialement prévu de ses œuvres (à savoir le manga), mais il s’est également essayé à la bichromie et à la couleur pour faire varier ses ambiances, mais toujours avec une même finalité : une réussite graphique !

La grande fierté d’Atsuki Kaneko dans cet ouvrage : les chapitres Tattoo Girl(s). Et on comprend pourquoi en les lisant ! Il est parvenu à créer des femmes aux personnalités diverses : de la criminelle à la femme en manque de reconnaissance, de l’aventurière indécise à la femme angoissée par une invasion extraterrestre. Toute possède un tatouage ou en désire un, vecteur de message ou témoin de leur personnalité. Chacune de ces personnes vous séduira par son passé ou par ce qui l’attend entre les mains d’Atsuki Kaneko, car oui, si certaines s’en tirent bien, d’autres n’ont pas cette chance. Et c’est tout ce qui fait le charme des ces histoires : l’incertitude totale de ce que va devenir le personnage.

Atomic (S)trip est un recueil à vous en faire voir de toutes les couleurs et vous permettra une très bonne approche du style et de l’esprit complexe d’Atsushi Kaneko.

À propos Neginator

Administrateur et Community Manager de MangAnime

Check Also

[Chronique] Magi – The Labyrinth of Magic Tome 2

Titre Magi – The Labyrinth of Magic マギ – The Labyrinth of Magic Auteur Shinobu …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :