samedi 16 janvier 2021

50 nuances de gras : découvrez l’elfe qui adorait les frites avec Doki-Doki

Alors que 50 nuances de grey a fait un carton à l’international il y a maintenant quelques années, les éditions Doki-Doki nous proposerons dès le mois de mai une série qui promet de faire parler d’elle : 50 nuances de gras – L’elfe qui aiment trop les frites de Synecdoche. En cours de publication au Japon avec 4 tomes sortis à ce jour, ce titre vous fera découvrir le quotidien de créatures fantastiques aux formes généreuses pour des scènes propices à l’humour décalé et des conseils santé qu’il ne faut pas négliger. Dès le 2 mai, retrouvez le premier volume en librairie. De belles formes pour se sentir bien dans sa peau !

Synopsis de la série :

Naoe travaille dans un centre de massage et de bien-être, où il soulage les gens de leurs petits bobos. Mais le jour où il voit débarquer Erufuda, une étrange jeune femme un peu grassouillette, il comprend qu’il a affaire à un cas critique… Sa patiente n’est autre qu’une elfe, coincée dans notre monde à cause de son surpoids ! Ayant commis l’erreur de goûter à la nourriture terrestre, elle est, depuis, complètement accro aux frites ! Avec son sale caractère et sa totale mauvaise foi, l’elfe est loin d’être commode… Et Naoe va découvrir qu’elle n’est pas la seule créature fantastique à avoir besoin de son aide pour rester en pleine(s) forme(s) !

L’abondance de calories et le manque d’exercice, tout le monde connaît, et notre petit corps qui souffre aussi… Mais imaginez que des personnages issus de la fantasy soient confrontés à ces tracas quotidiens, cela devient tout de suite plus délirant : une elfe frito-dépendante, une louve-garou qui a tendance à l’empattement, une sirène aux bras flasques, ou encore une ogresse portée sur la bière !

Source : Doki-Doki

À propos Neginator

Administrateur et Community Manager de MangAnime

Check Also

Keiko Takemiya arrive enfin en France avec Destination Terra… (Terra e…)

Grande mangaka du XXe siècle ayant surtout publié dans des magazines shôjo, Keiko Takemiya a …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.