[Calendrier de l’Avent 2018] 9 décembre – Berserk

Titre Berserk
Auteur Kentarô MIURA
Volumes 39 – en cours (France)

40 – en cours (Japon)

Éditeur Glénat Manga
Création 1989

Monument du Seinen commencé en 1989 au Japon par Kentarô MIURA, Berserk est réservé à un public averti. Traitant de sujets plus que sombres dans un univers où ceux qui osent avoir de l’espoir sont raillés, ce chef d’œuvre reste un incontournable de la Dark Fantasy et du manga dans son ensemble. Totalisant pour l’instant 39 tomes en France et 40 au Japon, son rythme de parution lent n’a d’égal que la frénésie qu’habite ses pages et le perfectionnisme de son auteur qui va jusqu’à recommencer plusieurs fois une planche s’il n’en est pas 100% satisfait.

Berserk est de ces œuvres qui vous retournent la tête (ou les tripes, certains diront qu’il ne vaut mieux pas lire Berserk juste avant de se coucher) et vous font vous questionner. Ballotté entre passé et présent, Guts, personnage principal de la série et anti-héros parfait, tente d’échapper à ce que tous disent inéluctable. Prisonnier d’un entre-mondes, il n’est plus considéré comme humain par ses semblables, mais n’est pas encore tout à fait mort. Sa quête désespérée, motivée par la vengeance, la colère et surtout l’incompréhension et le désespoir face à une trahison bien trop personnelle, peut sembler perdue, folle, mais Guts n’est pas homme à laisser les à priori dicter sa vie.

Définitivement un excellent choix pour tout amateur de récits torturés, complexes et profonds, qui mettent autant dans la balance l’humain dans tout ce qu’il peut avoir de négatif, la nature, la religion et le fanatisme. Cet univers presque post-apocalyptique n’est certes pas à la portée de tous, mais il reste objectivement l’un de ceux qui changeront un lecteur dans sa vision d’une œuvre. Je ne puis entrer dans les détails davantage de peur de vous priver de certaines révélations mais je vous encourage de tout cœur à plonger aux côtés de Guts dans sa quête de réponses…

Synopsis de l’éditeur

Il porte une épée plus grande que lui. Il est muni d’un bras artificiel en acier. Guts, le guerrier, est enrobée de feutrine noire… À son passage, déluge de sang et montagnes de cadavres lui font place. Un elfe du nom de Puck le suit après qu’il l’a tiré de mauvais draps. Opposant à la force de Guts son bagou, il est entraîné dans son univers d’ultraviolence. Sur son chemin, des hordes de démons. Son stigmate guidera-t-il Guts vers sa vengeance ?

Chaque jour jusqu’à Noël, découvrez l’avis personnel de l’un de nos chroniqueurs sur un manga coup de cœur ! Partagez avec nous votre ressenti et votre avis sur ces titres. Et si vous n’en connaissez pas certains, nous espérons que vous pourrez y jeter un coup d’œil.


Facebook Comments

À propos Neginator

Administrateur et Président de MangAnime - Association.

Check Also

6 manga aux allures de contes à ne pas manquer !

Afin de mieux vous parler de titres que nous considérons comme des lectures constructives ou …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.