[Chronique] Happy Birthday – Ils ont fait la saison des amitiés sincères

Titre Happy Birthday
ハッピーバースデー
Auteur やまず ymz
Volume one-shot
Éditeur Taifu Comics (France)
Printemps Shuppan (Japon)
Première parution 25/05/2018 (France)
2014 (Japon)
Prépublication Canna
Genre Tranche de vie

Synopsis de la série (éditeur) :
Sakato, le salarié d’entreprise. Kôsuke, le tenancier de bar. Et Yûtarô, l’employé de boutique. Ils se sont rencontrés à la fac et ont continué de se fréquenter après avoir commencé à travailler. Chacun d’entre eux accorde une grande importance à cette amitié malgré leurs caractères et leur vie très différents. Trois avants, trois présents, trois après… Afin d’avancer, ils vont devoir tous les trois apprendre à croire en eux et faire face à leur réalité.

Après Labradorescence aux éditions Boy’s Love IDP, ymz est de retour chez nous via les éditions Taifu Comics avec le one-shot Happy Birthday, pour notre plus grand plaisir. Et il faut dire que ce titre est intéressant à plusieurs égards, notamment parce qu’aussi bien par la forme que par le fond, il est à la frontière entre le boy’s love et d’autres titres grand public. Le choix de ne pas avoir apposé le traditionnel logo yaoi sur la première de couverture démontre bien la volonté de l’éditeur de continuer à chercher à plaire à des lecteurs peu habitués à ce genre de lecture.

On débute l’histoire en découvrant nos trois protagonistes : Sakato, le salarié qui vient de se faire larguer par sa copine, Kôsuke, le tenant d’un bar toujours célibataire, et Yûtaro, un employé de boutique ayant du succès avec les filles. Dès le départ, le cadre est posé : l’environnement se veut réaliste, décrivant un quotidien sans artifice, le même que le nôtre en somme. Pour le rendre le plus vivant possible, ymz soigne particulièrement les décors (très réussis), omniprésents dans les pages. Mais ils arrivent à se faire suffisamment discrets pour que l’on se concentre principalement sur les personnages et leurs expressivités, car c’est bien eux qui sont au centre du récit.

Bien plus que les différentes romances narrées dans ce one-shot, c’est bien l’amitié inconditionnelle que se portent Sakato, Kôsuke et Yûtaro qui est le fil conducteur de l’histoire. Leur relation se verra fragilisée puis renforcée durant leurs péripéties, un peu comme les amitiés que nous entretenons nous-mêmes dans nos vies. Car il ne faut jamais oublier que si l’amour est souvent décrit comme le sentiment le plus noble, le plus puissant, l’amitié correspond à ce lien indéfectible rassurant et réconfortant, qu’importent les difficultés auxquelles les personnes font face. Cette notion d’amitié est souvent mise en retrait dans les mangas typés romance, ce qui est fort dommage car l’être humain ne peut réellement s’épanouir sans véritables amis à ses côtés.

Les romances que l’on découvre dans ce titre sont très mignonnes, grâce à des personnages hauts en couleur et aux comportements parfois inattendus. On regrettera simplement que les personnages se ressemblent parfois un peu trop, rendant certaines pages confuses. En revanche, la narration est solide, et il fallait au moins ça pour introduire et démêler correctement les différentes intrigues amoureuses et amicales de ce volume (très épais par ailleurs). Au final, l’émotion est bien présente, la joie et la bonne humeur l’emportant sur l’excitation. Notons qu’aucune scène de sexe, ni même de baiser n’est présente ici ! On est clairement dans un registre platonique, ce qui n’est pas pour nous déplaire.

Avec son graphisme charmeur et son univers plutôt réaliste, Happy Birthday trouvera facilement sa place dans les jolies nouveautés de cette année, se consommant avant tout comme une belle ode à l’amitié et à l’honnêteté. Et plus personnellement, cette petite histoire sans prétention correspond tout à fait à ce que nous recherchons dans le domaine, en espérant vivement que ses autres œuvres puissent être publiées également dans les mois et années à venir…

HAPPY BIRTHDAY © ymz 2017
Originally published in Japan in 2017 by FRANCE SHOIN Inc., Tokyo
Facebook Comments

À propos Dareen

Les animes, les mangas, l'anisong, c'est sa passion ! Quand il ne rédige pas pour MangAnime, il s'occupe en travaillant sur son site web : Digiduo, l'Information Digimon Francophone.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.