Les nouveautés manga de Janvier 2018 : on vous donne notre avis !

Pour cette nouvelle année, l’équipe de MangAnimeAssociation vous proposera chaque mois un article afin de traiter de nouveaux titres parus durant ce dernier. Vous aurez ainsi un aperçu de nos lectures et pourquoi pas être tenté par des titres sur lesquels vous n’auriez peut-être pas jeté votre dévolu !

Séries :

Centaures

Glénat Manga

Centaures est l’une des nouveautés des éditions Glénat Manga pour 2018. Si l’éditeur tente en 2018 de proposer de la diversité, c’est d’ores et déjà un excellent début avec ce titre pour le moins surprenant. Graphiquement de toute beauté, avec un trait d’une finesse incroyable, certaines planches ne manqueront pas de rappeler au lecteur, le style si particulier des estampes japonaises. Scénaristiquement, ce premier tome nous embarque très rapidement dans son univers fantastique pour le moins assez rude, rappelant entre autres, la folie humaine. Mais ce titre saura bouleverser les émotions du lecteur qui sera pris de fous rires occasionnels grâce à un duo de protagonistes exceptionnels, mais également de peine et d’angoisse face aux douloureuses expériences qu’ont vécu et que vivent encore ces personnages.

Happiness

Pika Édition

Shuzo OSHIMI est un auteur qui a le vent en poupe ces derniers temps. Après la fin de Dans l’intimité de Marie et alors que Les fleurs du mal est encore en cours de publication en France, nous découvrons une nouvelle série fantastique de ce grand artiste.  Cette fois-ci, l’auteur s’attaque au mythe du vampire avec son style si particulier. Finis les vampires voraces qui ne font que se battre contre le genre humain ou même entre eux, Shuzo OSHIMI s’intéresse ici au mal-être d’un jeune adolescent victime de brimades et qui va se retrouver soumis à des mutations vampiriques. Vivre et devenir vampire, ou mourir. Quel serait votre choix ? L’auteur perturbe le douloureux quotidien de son personnage qui connaît alors des difficultés supplémentaires et ne manque pas de rappeler les nouvelles expériences humaines, rencontrées lors de cette transition vers le passage à l’âge adulte, le tout avec une pointe de fantastique judicieusement exploitée.

King of Eden

Ki-oon Éditions

Des villages rayés de la carte par des incendies sans aucun survivant parmi la population, un homme étrange présent sur chacun des sites et qui pourrait bien être à l’origine de la propagation d’un genre de virus extrêmement dangereux. Si ce titre présente de prime abord une histoire quelque peu banale à la lecture de ces quelques lignes, ce premier volume pose de bonnes bases pour potentiellement créer une intrigue prenante par la suite. Abordant un genre de bio-terrorisme aux sources très anciennes, qui dépasse l’entendement, cette série emporte le lecteur dans une décor horrifique au dessin inégal mais ne manquant pas de qualité et de réalisme. Le personnage Teze Yoo est l’un des points les plus énigmatiques de ce récit, permettant au lecteur d’être tenu en haleine. Il semble en savoir long sur ces phénomènes. Dans son ensemble, nous avons ici un premier tome introductif qui devra être complété par la lecture du second volume afin de juger des diverses qualités du titre.

King of the Ants

komikku

De la baston, des muscles et un bon scénario pour un manga fracassant ! Voici ce que nous propose King of Ants, la nouveauté des éditions komikku pour ce mois de janvier. Avec ce titre dont vous comprendrez tout le sens dès la lecture du premier volume, vous serez happé par le rythme haletant et fluide de ce conflit de succession entre les enfants du Président d’une grande société locale, récemment décédé. Notre héros ayant été élevé dans les bas quartiers de la ville, est le seul héritier légitime. Tout pourrait lui revenir; ce qui ne plaît pas aux enfants illégitimes ayant vécu auprès de leur père. Ils vont alors tenter de régler le problème qu’il représente. Bien que notre héros ne soit pas intéressé outre mesure par tout ceci, il ne tolère pas qu’on lui impose les choses et y voit un moyen de se mesurer à de gros costauds, flattant quelque peu son égo.

Ce titre musclé n’annonce pas uniquement de la pure baston sans une once de réflexion, un scénario bien construit et des personnages bien approfondis se profilent. Ne manquant pas d’humour, vous vous attacherez très certainement au héros charismatique, bien qu’égocentrique, mais également aux personnages secondaires, notamment le secrétaire du Président qui allie classe, sympathie et surtout puissance, malgré son âge avancé. Ce titre dynamique vous assurera une lecture très distractive.

Silver Wolf Blood Bone 

Kurokawa

Oubliez les suceurs de sang, ils sont révolus. Laissez place aujourd’hui aux dévoreurs d’os ! Silver Wolf Blood Bone nous plonge dans une atmosphère sombre et oppressante, ne manquant pas de cruauté. Bien que par moments, le titre semblera assez classique pour les lecteurs déjà familiarisés au genre, l’intrigue s’installe très rapidement, les personnages ne manquent pas de prestances et d’humour, et les scènes d’action sont captivantes. Certes, le titre ne se démarque pas par un dessin d’une grande originalité, mais on ne peut lui reprocher sa propreté et son dynamisme. Cette série s’annonce ainsi comme une lecture divertissante, sans prise de tête, qui saura embarquer son lecteur au cœur d’une intrigue de prime abord, bien ficelée.

Spiritual Princess

Kazé Manga

Nouveauté shôjo de 2018 des éditions Kazé Manga, Spiritual Princess vous emmène au cœur d’un romance lycéenne avec en fond, une approche de la culture japonaise et de ses croyances. Après lecture de ce premier tome pour le moins classique, le titre nous propose une héroïne forte physiquement mais tellement naïve encore. N’ayant jamais connu le grand amour, elle s’est entichée du jeune homme, véritable coqueluche de son établissement scolaire. Cependant, ses origines de Tengu ne manquent pas de lui causer quelques soucis, ainsi qu’à son entourage.

L’amorce d’une romance étant exploitée de façon assez ordinaire dans ce premier volume, ce n’est pas ce qui fera que ce titre se démarquera des autres shôjo. Il est en de même pour son dessin sobre et inégal. Cependant, il faut tout de même constater qu’il possède certaines qualités. Nous avons notamment une relation intéressante et terriblement touchante entre l’héroïne et son amie de longue date, Midori. De plus, bien que l’évolution des relations entre les différents personnages soient quelque peu prévisible, on se prend tout de même au jeu et on s’attache d’ores et déjà à certains personnages. Le côté spirituel et croyance est encore trop peu approfondi, mais apporte une touche plus qu’appréciée au titre.

Stranger Case

Pika Édition

Les yôkai et autres légendes japonaises sont régulièrement la base de scénario de manga. Cette année, avec Stranger Case, nous aurons droit à une héroïne atypique qui ne manque pas d’énergie et d’assurance. Humaine devenue la « déesse de la sagesse » des créatures surnaturelles, elle sert de lien entre le monde de ces derniers et celui des hommes. Elle résout ainsi les problèmes liés au surnaturel. À côté de ça, elle tombe sous le charme d’un jeune homme étrange qui terrorise les créatures fantastiques.

À la lecture de ce premier volume, on découvre un duo de personnages dont la complémentarité ne manquera pas de séduire le lecteur et de donner lieu à des scènes humoristiques de qualité. Mature malgré son apparence juvénile, semblable à une poupée de collection, l’héroïne est vraiment attachante et charismatique tandis que le héros est beaucoup plus énigmatique, ce qui ne manque pas de titiller la curiosité du lecteur. Concernant le scénario, bien qu’on ne sait pas encore ce vers quoi nous conduira l’histoire, il semblerait que de petites enquêtes paranormales seront de mises et que le mystère entourant le jeune homme sera l’une des interrogations majeures de ce titre (bien qu’on nous en donne déjà quelques aperçus dans ce volume). Toujours est-il que l’exploitation des yôkai est ici bien menée et qu’on en redemande, surtout quand ils sont réalisés avec un trait comme celui de Chasiba KATASE.

Wonderland

Panini Manga

Bien que le titre et sa couverture rappellent fortement le roman de Lewis CARROLL, ce premier volume ne laisse pas présager une nouvelle adaptation de ce dernier. Au contraire, malgré quelques clins d’œil à l’histoire que nous connaissons tous, quelque soit son format, ce manga aborde une tout autre histoire, bien sombre et intrigante.

Avec son histoire poignante teintée d’une pointe de fantastique, et son dessin relativement réaliste, l’histoire de Wonderland plonge le lecteur dans une angoisse constante. Dans ce premier opus, l’auteur nous tient en haleine grâce à un rythme soutenu et nous dévoile d’ores et déjà quelques informations sur les personnages qu’il a créé ainsi que sur leurs intentions. Reprenant les éléments d’une bonne intrigue sur fond post-apocalyptique, nos personnages se trouvent majoritairement menacés par ce qui leur est d’ordinaire si insignifiant, voire même par leurs semblables !

 

One-shot :

Souvenirs d’Emanon

Ki-oon Éditions

Après L’île errante, les éditions Ki-oon ont le plaisir de proposer un nouveau titre de Kenji TSURUTA : Souvenirs d’Emanon. Premier volet d’une série de one-shot adaptant les romans de Shinji KAJIO, ce titre a de quoi en épater plus d’un par son graphisme, mais également pour son histoire. Emanon est une jeune femme qui raconte un jour son histoire à une jeune homme croisée sur un bateau. Fort charmante, celle-ci lui dit qu’elle possède une mémoire de plusieurs milliards d’années. Vérité ou non, elle est pour le moins captivante.

Emanon est une héroïne intrigante et charismatique. Sous son apparence assez commune, elle cache une jeune femme intelligente et solitaire. À travers cet énigmatique personnage, nous parcourons l’Histoire et les grandes évolutions du vivant. Le dessin profond et percutant de Kenji TSURUTA renforce l’immersion du lecteur dans ce récit inimaginable, et il se retrouve alors encore plus hypnotisé par l’immensité du regard de l’héroïne. Œuvre de science-fiction captivante et quelque peu philosophique, Souvenirs d’Emanon est sans doute un de ces titres indispensables qui bouleversera tant vos émotions que votre appétit d’évasion.

Voyage au bout de l’été

AKATA

Ce nouveau one-shot shôjo du catalogue des éditions AKATA nous propose de suivre un duo de personnages assez commun mais pourtant, très attachant. Le jeune homme est un fonctionnaire ayant pour passion la création de shôjo. Ne parvenant pas à l’assumer au grand jour, il ne réussit pas à sauter le pas et à proposer ses titres à un éditeur. Jusqu’au jour où il croise le chemin d’une jeune lycéenne qu’il observait pour son inspiration. Séduite par son manga, elle va l’inciter à présenter son œuvre à une maison d’édition. Leur différence de tempérament donne lieu à de nombreuses scènes amusantes. Outre nos deux personnages principaux qui rappellent que l’amour peut libérer certaines barrières que l’on s’impose, les personnages secondaires, qui ne sont autres que la famille de la jeune fille et la responsable éditoriale de notre mangaka, ont aussi droit à leur propre histoire. Parmi celles-ci, certains sujets poignants sont abordés tels que le harcèlement scolaire et le suicide, ou encore la morosité du quotidien et les regrets. Le dessin sobre et mature du titre renforce son accessibilité à un large public. Un one-shot qui vous offrira une lecture agréable et détendue.

Facebook Comments

À propos Neginator

Administrateur et Président de MangAnime - Association.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *