Y/CON 6e Édition – Rétrospective

Les 14 et 15 octobre s’est déroulée la 6ème édition de la Y/CON, dans l’espace événementiel Les Esselières, à Villejuif. L’équipe de MangAnime – Association était présente afin de vous faire découvrir les joies de cette convention, et y rencontrer des auteurs.

L’homo-fiction est un genre littéraire qui se démarque particulièrement ces dernières années. Ces ouvrages mettent en scène des personnages ou des thèmes LGBTQ+, à travers différents types d’histoires, et sur de multiples supports (manga, BD, roman, film, jeux-vidéo…).
Cette convention vous laisse donc l’occasion de découvrir de nombreuses facettes de cet univers tournant autour de l’homo-fiction, que vous soyez un visiteur curieux ou un passionné du genre.

La Y/CON est avant tout un événement unique et incontournable en son genre. C’est une convention porte-étendard de la communauté LGBTQ+ du continent européen, accueillant de nombreux artistes français et étrangers à chaque nouvelle édition.

Si vous souhaitez découvrir plus en détails cette dernière, vous pourrez retrouver notre interview de Valentine TÉZIER, présidente de l’association Event Yaoi et de la Y/CON, en cliquant ICI.

La Y/CON avait proposé durant ces deux jours une exposition de 16 illustrations, dédiée au thème de sa 6ème édition : « Jour de Pluie ». Divers artistes sélectionnés par l’équipe de la Y/CON, devaient faire part de leur propre interprétation de ce thème, en ayant pour objectif de mettre en valeur la communauté LGBTQ+ avec beaucoup de créativité. Durant l’événement, il était possible de se procurer l’artbook de cette exposition, regroupant l’intégralité des participants à ce projet dans un seul et même ouvrage.

La convention démontre bien ses atouts, en proposant un programme chargé et haut en couleur, avec des conférences et des débats sur la grande scène, commentés par les intervenants de cette édition. Diverses thématiques étaient présentées telles que le Shibari (Bondage japonais), ou la question de l’homosexualité dans la fiction historique. Des ateliers pédagogiques étaient également proposés avec les invités, comme des ateliers dessin ou des tables rondes.

Une salle de projection était à disposition, diffusant des épisodes de séries animés ou live, ayant un rapport avec l’homosexualité ou les otome / bishôjo. Il en était de même avec des jeux-vidéo et bornes PC, proposés aux visiteurs. De plus, on pouvait retrouver du karaoké ou de la danse, dans la partie « activités » de la convention.
Les cosplayeurs qui le souhaitaient, pouvaient profiter d’un défilé cosplay pour dévoiler leur talent d’interprétation dans une ambiance conviviale et festive.

Notre avis sur la 6ème édition de la Y/CON.
Par JojoToutCour et Tzeku, deux néophytes du genre

Pour notre première venue à cet événement, nous avons vraiment apprécié l’ambiance générale de cette convention. Ce week-end a été très enrichissant. Nous avons pu en découvrir davantage sur des sujets, tels que les Yaoi ou les Yuri, qui restaient pour nous assez mystérieux, et tout ça en compagnie de passionnés, à travers des débats et discussions très instructives. Le staff a par ailleurs été formidable, toujours à l’écoute de ses visiteurs pour répondre aux questions, et ce, dans une ambiance décontractée et conviviale.

On vous recommande vivement de vous y intéresser, et de leur rendre visite lors de leur prochaine édition, d’ores et déjà annoncée pour le 1 et 2 décembre 2018.

Nos différentes Interviews

Vous pouvez retrouver nos interviews complètes de plusieurs intervenants grâce aux différents liens ci-dessous :

Merci à Event Yaoi de nous avoir offert l’opportunité de faire ce reportage.

Facebook Comments

À propos Tzeku

Rédacteur et passionné de mangas, d'animes et jeux vidéos. Friand du genre "Tranche de vie" et "Comédie". Fan incontesté de Shirobako.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.