samedi 24 octobre 2020

[Chronique] Close to Heaven – Tome 1 – Empty spaces, what are we living for ?

Titre Close to Heaven
きょうのキラ君
kyô no kira-kun
Auteur みきもと凜 Rin MIKIMOTO
Volume 1 – en cours (France)
9 – terminé (Japon)
Éditeur Pika Édition (France)
Kodansha (Japon)
Première parution 18/10/2017 (France)
13/09/2011 (Japon)
Prépublication Bessatsu Friend
Genre Romance, drame

Synopsis de la série (éditeur) :

Ninon une jeune fille solitaire avec une perruche perchée sur son épaule fait la connaissance de son voisin Kira un garçon à l’air désabusé qui ne pense qu’à s’amuser. Tout semble les opposer et rien ne les prédestinait à se croiser. Mais Ninon découvre le cruel coup du sort qui a frappé le garçon et va se sentir investie d’une mission : celle d’apporter du bonheur dans la vie de Kira quel qu’en soit le prix à payer. Une romance émouvante et pétillante.

Un garçon va mourir. Une jeune fille va passer une année entière à ses côtés pour le soutenir dans la souffrance. Avec un sujet aussi grave, comment est-il possible que la couverture de ce premier volume soit aussi adorable et chatoyante ? Jouant avec ce contraste, Close to Heaven offre une jolie lecture où le bonheur et la joie de vivre l’emporte sur la dureté des thèmes abordés.

Il a fallu attendre 15 ans pour qu’enfin un titre de Rin MIKIMOTO soit disponible dans nos contrées. Forte de toutes ces années d’expérience, Close to Heaven marque dès ses premières pages par un graphisme et une narration maîtrisée.
Le début de l’histoire pourrait sembler convenu. On retrouve une jeune fille mignonne mais un peu mal dans sa peau, qui va peu à peu s’approcher du beau gosse du lycée après que celui-ci l’a embrassé dans la rue. Un vrai conte de fée ! Sauf si on ôte le fait qu’elle va découvrir par le biais de ses parents qu’il va mourir dans un an…

La jeune Ninon connaît certaines souffrances. Seule, amie juste avec un oiseau qui parle et qui l’accompagne même durant les cours, elle est rejetée par l’ensemble de ses camarades. Kira apparaît comme un séducteur entouré d’amis, mais garde au fond de lui un lourd secret qu’il ne peut partager à personne. Quand ces deux lycéens commencent à se rapprocher, les barrières tombent, et leurs qualités cachées sortent au grand jour. Ils se protégeront mutuellement, autour d’une belle amitié ou d’une belle romance, afin de vivre ce temps précieux sans artifice ni hypocrisie.

La lecture de ce premier volume est très agréable. Le graphisme simple et rond est impeccable, une douce chaleur en émane. L’auteure a eu la bonne idée d’avoir mis en avant les bons sentiments et l’amour naissant entre les deux protagonistes afin de rendre l’histoire la plus positive possible. C’est vraiment très mignon dans l’ensemble, et le petit couple qui est en train de se former est adorable comme tout ! Pourtant, certaines séquences sont dures, comme Kira à fleur de peau, pleurant régulièrement tellement l’idée de sa mort prochaine le traumatise. Les camarades de classes sont parfois très froids, utilisant des mots blessants pour rabaisser les autres. Mais à la fin de cette lecture, c’est bien du bonheur et une envie de vivre librement qui domine.

Maintenant reste qu’à découvrir quelles épreuves ces deux cœurs vont devoir surmonter. Avec 9 volumes au compteur, il y a largement de quoi développer de nombreuses péripéties, où nous pourront rire, pleurer de joie, et sans doute s’endeuiller. Un titre feel good qui fait bon lire !

KYO NO KIRA-KUN © 2012 RIN MIKIMOTO/ Kodansha Ltd.

À propos Dareen

Les animes, les mangas, l'anisong, c'est sa passion ! Quand il ne rédige pas pour MangAnime, il s'occupe en travaillant sur son site web : Digiduo, l'Information Digimon Francophone.

Check Also

[Chronique] Orient Samurai Quest Tomes 1 & 2

Nouvelle série de Shinobu Ohtaka à qui nous devons l’excellent Magi – The Labyrinth of …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.