Critique : UQ Holder! Tome 1

Auteur : Ken AKAMATSU

Genre : Aventure / Fantastique

Editeur : PIKA

Critique de tome : Tome 1

Rédacteur : Neginator

Note : 16 / 20

Fiche de la série : A venir

 

Alors que l’édition double de Negima ! est encore en cours de parution et que la nouvelle édition de Love Hina vient de débuter, Pika lance la publication de UQ Holder!, la nouvelle série de Ken AKAMATSU.

Tôta Konoe est un jeune homme n’ayant pas de souvenirs de ses 10 premières années de vie, habitant dans un petit village de campagne et rêvant de se rendre à la capitale afin de grimper en haut du pilier géant et d’y devenir une célébrité. Mais pour cela, il devra battre Yukihime, une puissante magicienne qui n’est autre que sa tutrice et son professeur. Ainsi Tôta et ses amis tentent chaque jour de relever le défis mais en vain jusqu’au jour où un chasseur de prime arrive afin de capturer de Yukihime qui est recherchée pour une grosse somme d’argent. Alors que Tôta se retrouver en danger de mort, cette dernière va être contrainte de révéler sa véritable identité plongeant notre héros dans un monde qui lui échappe totalement et dont il devra s’accoutumer.

UQ Holder!, Tome 1, Pika

A la suite du succès qu’a rencontré Negima ! au Japon et à sa fin quelque peu contestée, Ken AKAMATSU a pris la décision dans cette nouvelle œuvre de continuer dans un univers dans lequel il s’est révélé être incroyablement bon : le shônen fantastique. En effet, l’univers magique et les combats intrigants de Negima ! avaient fait tout le charme de la série alors que celle-ci démarrait plutôt de manière classique à la Love Hina. Avec UQ Holder!, Ken AKAMATSU reprend l’univers de Negima ! mais des années plus tard avec un héros n’ayant pas conscience de ses capacités et qui du jour au lendemain va devenir immortel, va entamer un périple agrémenté de combats, de nouvelles connaissances et va rejoindre un groupe d’immortels nommé UQ Holder. Le tout se fera à la sauce Ken AKAMATSU, c’est à dire en n’oubliant pas une bonne dose d’humour.

UQHolder!, Tome 1, Pika

Les personnages sont très intéressants et ne manquent pas de charisme. Tous ont leur propre caractère offrant de la diversité et ainsi chacun peut y trouver un personnage en lequel s’identifier. On retrouve également Evangeline, la vampire immortelle de Negima ! ayant changé d’identité suite à un avis de recherche afin de devenir Yukihime. Tôta, plein de fougue et d’ambitions (enfin pas pour tout le monde) n’est autre que le petit fils de Negi et dont ne sait quelle demoiselle à l’heure actuelle. Ses parents portaient le nom de Konoe (celui de Konoka dans Negima !) ce qui ne révèle cependant en rien le fait que Negi ait finalement eu un enfant avec Konoka mais plutôt que son enfant ait pu en avoir un avec un successeur des Konoe. On notera tout de même que le héros de cette nouvelle histoire ne se souvient pas des ses dix premières années et qu’Evangeline en sait beaucoup plus qu’elle ne veut le faire croire : on peut supposer qu’il va à un moment ou à un autre y avoir une recherche du passé de Tôta et ainsi dévoiler des informations sur cette histoire de succession de la famille Springfield. Ken AKAMATSU en serait parfaitement capable et pourrait bien surprendre ses lecteurs.

UQ Holder!, Tome 1, Pika

Le dessin reste dans la lignée de celui de Negima ! avec un style maîtrisé qui nous propose des cases bien remplies sans pour autant en faire trop, des combats clairs, des décors absolument magnifiques et des personnages au trait fin et aux émotions clairement perceptibles.

UQ Holder! démarre donc fort en proposant tous les atouts d’un bon shônen. On en attend maintenant plus afin de savoir où tout ceci va nous mener sachant que les ambitions du jeune héros ne semblent pas aller dans le sens de l’univers fantastique du manga (exception faite s’il parvient à devenir célèbre grâce à ses capacités magiques ?).

 

Facebook Comments

À propos Neginator

Administrateur et Président de MangAnime - Association.

Check Also

6 manga aux allures de contes à ne pas manquer !

Afin de mieux vous parler de titres que nous considérons comme des lectures constructives ou …

1 commentaire

  1. En voyant la couverture je n’avais au début même pas fait le liens avec Ken Akamatsu! je trouve le style (en tout cas de cette couverture) quelque peu différent, j’aime beaucoup le travail de ken Akamatsu en général et bien que la couverture ne m’ait pas attiré, la critique donne envie, je vais me laisser tenter ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.