dimanche 12 juillet 2020

Critique : Phantom Pain Tome 2

Auteur : Kaya KURAMOTO (Dessin) / Madoka TAKADONO (Scénario)

Genre : Suspens / Fantastique / Action / Comédie

Editeur : SOLEIL MANGA

Critique de tome : Tome 2

Rédacteur : Neginator

Note :  3,5/20

Koji, Materia et Jugem arrivent dans une ville où l’eau se fait rare depuis bien longtemps. Les villageois sont soumis à une « taxe » imposée par des brigands afin de pouvoir puiser de l’eau. Ils rencontrent alors Calius, un aveugle cherchant désespérément une source depuis des années. Dans cette ville, il y a un temple remplit d’inscriptions germaric, témoignant de la présence ancienne de magie. Les connaissances de Koji vont finir par démontrer que la magie de ce temple permettait de puiser de l’eau et de la déverser dans la ville. C’est ainsi qu’il va tenter de rétablir la source malgré les attaques des brigands…

© 2010 Kaya Kuramoto / KODANSHA

Ce second tome nous plonge à nouveau dans l’univers féerique de Phantom Pain. La première partie va nous immerger dans un univers difficile où règne une pénurie d’eau et va nous prouver qu’il existe un lien très fort entre Koji et Materia. Celle-ci a des raisons encore mystérieuses de protéger Koji, qui semble pourtant être un poids plus qu’autre chose pour elle aux yeux de Jugem. Cependant, Koji ne se rappelle pas de ce fil qui les relie.
La seconde partie s’intéresse un peu à l’école Dominion qui forme et recrute les membres de l’armée de l’Eglise de l’Etoile. Ainsi, nous découvrons Nene, une jeune fille sentimentale et très attachée à Koji et Cid, un jeune homme très confiant en ses capacités et qui semble au contraire de Nene le haïr. Alors qu’ils partent en expédition pour une formation, Cid prend la fuite et finit par croiser le chemin de Koji et Materia, en pleine mission pour une jeune demoiselle de bonne famille qui souhaite mettre fin à ses jours. Un nouvel ennemi en approche ?

© 2010 Kaya Kuramoto / KODANSHA

A nouveau, nous sommes émerveillés par la qualité du dessin de ce manga notamment dans les scènes de magie mais aussi dans la finesse des traits de ses personnages, ne rendant que plus réaliste chaque émotion !

Pour conclure, ce second tome poursuit donc le cours de l’histoire en révélant peu d’informations quant au mystère qui entoure la relation entre nos deux personnages mais en entretenant l’envie d’en savoir plus car il semble y avoir quelque chose de très puissant entre eux, qui sont pourtant si différents de nature. Tout ceci en nous proposant des aventures non dénuées d’humour, d’émotions et d’action !

À propos Bastien-kun

Check Also

[Chronique] Orient Samurai Quest Tomes 1 & 2

Nouvelle série de Shinobu Ohtaka à qui nous devons l’excellent Magi – The Labyrinth of …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.