Critique : Fate/Zero Tome 3

Auteur : Shinjirô / TYPE-MOON

Genre : Action / Aventure / Fantastique

Editeur : OTOTO

Critique de tome : Tome 3

Rédacteur : Neginator

Note :  4,5 / 5

Fiche de la série Fate/Zero

 

Lancer est contraint par son Maître de s’allier à Berserker pour vaincre Saber. Mais Rider s’interpose à nouveau et force le Maître de Lancer à baisser les armes. De son côté, Kirei continue d’espionner avec ses Assassins et s’intéresse de très près au cas de Kiritsugu.

Loin de là et observant également les faits, Ryusuke, un lycéen très perturbé psychologiquement, et  Caster, son Servant, se prépare à entrer en contact avec Saber que Caster prend pour une ancienne connaissance, Jeanne d’Arc, et souhaite la libérer du destin que lui réserve Dieu.

 

Fate/Zero, Tome 3, OTOTO
 

Cette première grosse altercation se conclut enfin, certes sans décès mais certains ont pris un grand coup dans leur ego. Dans ce tome 3, le complot Tokiomi / Kirei se dévoile un peu plus et le passé de Kiritsugu est également révélé.

Vient ensuite le passé de Ryusuke et de sa rencontre avec Caster. Ryusuke est un personnage dérangé, tout comme Caster. Tous deux tapissent de nombreuses pages du tome et plongent le lecteur dans une atmosphère horrible, morbide. Ceci rendant ce manga que plus sombre encore.

Il en va de même pour Kariya, le Maître de Berserker, qui possède des antécédents à sa participation vraiment obscurs et tout aussi horribles que ceux de Ryusuke mais pas sans émotion puisqu’il a un véritable but visant à protéger une personne qui n’est autre que la fille de son amie d’enfance, Aoi, entraînée afin de participer à cette guerre.

 

Ce troisième tome est donc beaucoup plus sombre et morbide que les précédents avec une qualité graphique toujours aussi impressionnante, sans censure, immergent parfaitement le lecteur dans son univers. Une véritable machination se dessine et tout les moyens sont permis. On a des personnages vraiment atypiques.

Toujours aussi structuré et machiavélique, ce  tome confirme la qualité de ce titre qui devient désormais bien plus qu’un simple divertissement.

 

Neginator, chroniqueur sur MS également.

Facebook Comments

À propos Bastien-kun

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *