Critique : Jeux d'Enfants Tome 1

Auteur : Akeji FUJIMURA & Muneyuki KANESHIRO

Genre : Suspens / Horreur

Editeur : PIKA

Critique de tome : Tome 1

Rédacteur : Neginator

Note :  3,5 / 5

Fiche de la série:  Jeux d’Enfants

 

En cette nouvelle année 2014, Pika commence l’année avec une série du genre Survival Game, un style qui semble bien marcher en France.

Jeux d’Enfants, Tome 1, page 50, PIKA Editions

Shun est un élève lassé de son quotidien, mais un jour tout bascule lorsque la tête de son professeur explose laissant apparaître un daruma.
Débute alors une partie du jeu du daruma : si vous bougez le petit doigt lorsque le daruma vous regarde, vous mourrez. Les élèves de la classe de Shun meurent alors un à un alors qu’ils cherchaient un moyen d’échapper à ce phénomène incompréhensible. Shun et quelques uns de ses camarades trouvent la solution qui arrêterait ce massacre, mais pour y parvenir, de nombreuses têtes vont sauter
Le jeu du daruma ne s’est pas produit uniquement dans la classe de Shun, mais dans chacune des classes de son lycée, laissant un survivant par classe. Shun retrouve alors une camarade de première, Akimoto, qui l’accompagne au gymnase où doit avoir lieu un nouveau défi d’après les dires du daruma. Là-bas, une énigme les attend. Alors qu’ils cherchent à la comprendre en compagnie de chaque survivant des autres classes, un Hikonyan géant apparaît. Une partie de chat commence alors !

Jeux d’Enfants, Tome 1, page 103, PIKA Editions

Jeux d’enfants nous plonge dès les premières pages dans un bain de sang, un massacre causé par des jeux de notre enfance tels que le « Un, deux, trois, Soleil » dans sa version japonaise ou encore une partie de chat avec un Hikonyan géant.
Les êtres humains n’ont pas l’air des plus charismatiques pour le moment à l’exception d’un certain Amaya qui apparaît en fin de volume semblant psychologiquement dérangé et prenant plaisir à participer à ces jeux.
Dans ce premier tome, des questions se posent déjà, notamment celle de l’origine de ces jeux de survie, qui semblent être liée à une force supérieure, ou encore celle de la raison de tous ces massacres qui paraissent être là pour tester les humains et ce, à l’échelle mondiale comme le laisse entendre la fin du tome.

Jeux d’Enfants, Tome 1, page 104-105, PIKA Editions

Concernant le dessin, voilà peut-être le plus gros point négatif de ce premier tome : les traits des humains sont irréguliers (mais ils s’amélioreront nettement au fil de l’histoire). Par contre, les autres personnages et les décors sont bien représentés. Les émotions sont palpables et les scènes d’action sont suffisamment claires.

Jeux d’Enfants, Tome 1, page 140, PIKA Editions

Jeux d’enfants se révèle agréable et distrayant à la lecture. Le plus gros bémol actuellement reste le dessin qui pourra peut-être en repousser certains pour son irrégularité et sa simplicité (mais qui devrait s’améliorer dès le prochain tome). On a hâte de découvrir la suite lorsque l’on referme ce premier tome, au vue de la dernière scène qui annonce un nouveau jeu des plus mystérieux.

Facebook Comments

À propos Bastien-kun

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *