Critique : Chihayafuru – Tome 5

 

 Auteur : Yuki SUETSUGU

Genre : Comédie / Tranche de vie / Sport / Romance

Editeur : PIKA

Critique de tome : Tome 5

Rédacteur : Neginator

Note :  4 / 5

Fiche de la série : Chihayafuru

 

La compétition par équipe au sanctuaire Ômi s’est terminée et celle en individuel va commencer. Elle se dispute entre les candidats d’un même rang.
La Queen actuelle ne manque pas à l’appel et va rapidement se mesurer à Chihaya. Dès le début de la partie, elle prouve son incroyable niveau en ne laissant pas une seule carte à Chihaya. En milieu de partie, Chihaya, toujours sans carte, finit à perdre pied devant la dextérité et l’incroyable maîtrise de la Queen. Alors que cette dernière commençait à se lasser et à vouloir clôturer le match rapidement, Chihaya revient à la charge suite à des souvenirs qui refont surface.
De son côté, Taichi qui fait parti des rang B, parvient jusqu’en finale sous le regard émerveillé de ses amis.

 

Chihayafuru, Tome 5, page 4-5, PIKA Editions

Dans ce nouveau tome de Chihayafuru, nous découvrons enfin le visage de la Queen : elle s’avère être un personnage froid, affichant continuellement un sourire hautain mais semblant cacher un partie de sa personnalité plus naïve. Elle est vraiment doué au Karuta et Chihaya en fait les frais.
Le match Queen vs Chihaya va remotiver cette dernière qui souhaite plus que jamais atteindre le titre dont elle rêve depuis sa plus tendre enfance. Mais ce n’est pas la seule : la Queen, touchée dans son égo par le fait que Chihaya soit parvenu à lui prendre quelques cartes, nourrit également le souhait d’écraser Chihaya dans leur prochain match. Tout ceci permet de relancer l’attrait du manga et annonce de futurs matchs fort prenant.

Taichi, quant à lui, souhaite gravir les échelons rapidement dans le seul but d’être aux côtés de Chihaya quant elle sera au sommet, quitte à faire preuve d’égoïsme et laisser les autres derrière.
La défaite de nos héros est perceptible, l’esprit d’équipe ainsi que la volonté de progresser ne faiblissent pas et permettent de surmonter les épreuves difficiles.

 

Chihayafuru, Tome 5, page 8-9, PIKA Editions

Une fois de plus, Chihayafuru nous tient en haleine à travers un match incroyable occupant la moitié du tome. On pourrait lui reprocher d’être à la limite du réaliste mais tout ceci n’est là que pour montrer l’écrasante différence entre les deux concurrentes et l’élite aux compétitions de Karuta.

 

Facebook Comments

À propos Bastien-kun

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *