Critique : Alice in Borderland – Tome 3

 
Auteur : Haro ASÔ

Genre : Fantastique / Suspens / Horreur

Editeur :  AKATA-DELCOURT

Critique de tome : Tome 3

Rédacteur : Neginator

Note :  4,5 / 5

Fiche de la série : Alice in Borderland

 

Après deux premiers tomes plaisant à lire, on découvre un troisième opus nettement supérieur aux deux autres. Dans ce nouveau tome d’Alice in Borderland, on nous présente des jeux très intéressants, poussant les joueurs dans des réflexions qui peuvent les conduire à leur perte.

Tout d’abord, on découvre le premier jeu qu’a dû faire Shibuki en arrivant à Borderland : 4 wagons dont l’un est rempli d’un gaz toxique, pour seulement 3 cartouches conférant 5 minutes d’air sain. Il est impossible de changer de wagon une fois rentré durant les 5 minutes qui suivent, réduisant ainsi tout espoir d’utiliser une cartouche pour plusieurs wagons.
Ce jeu incite ainsi les joueurs à se poser d’innombrables questions mais aussi à espérer que le prochain wagon sera le bon. Malheureusement, il montre que ceux ayant gardé espoir ont échoué et que le désespoir et le désir de mourir ont conduit l’un d’entre eux à la victoire.

 

Alice in Borderland, Tome 3, page 103, Akata

De retour aux faits présents, un nouveau jeu attend nos héros, leur permettant ainsi de récupérer des jours de survie, surtout que Chôta et Shibuki sont à la limite de la mort et semblent avoir perdu tout espoir.
Ce nouveau jeu est un Chat dont le prix à gagner est de la viande d’agneau. Le vainqueur est celui qui sera le chat à la fin du temps imparti, pour les autres se sera la mort assurée. Ce Chat va ainsi créé une partie vraiment particulière puisque celui qui sera le chat devra finalement éviter les autres et se cacher afin de ne pas céder sa place à l’un des agneaux et ainsi assurer sa survie.
Alice cherche alors une solution pour empêcher une catastrophe qui entraînerait la mort des trois agneaux à la fin de la partie.

Ce tome est une agréable surprise avec des jeux captivants, diaboliquement bien construits, entraînant les joueurs dans l’horreur. On assiste à des revirements de situation qu’on n’aurait jamais cru voir aussi rapidement dans l’histoire, des remises en question ainsi qu’à l’apparition de nouvelles motivations, de nouvelles lueurs d’espoir.

 

Alice in Borderland, Tome 3, page 166, Akata

On termine donc ce troisième opus stupéfait, avec une envie irrésistible de lire la suite (surtout au vu de la dernière page), plaçant cette série au dessus d’autres mangas de Survival Game nettement plus connus en France et dont la qualité fait bien pâle figure face à Alice in Borderland.

 

Facebook Comments

À propos Bastien-kun

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *