Game Soundtracks CDJapan

Yo-kai Watch Le Film : « Arrêtez de m’appeler Pokémon ! »

Si vous avez régulièrement affaire à des enfants, il est quasi impossible que vous n’ayez jamais entendu parler de Yo-kai Watch. Ces monstres inspirés du folklore japonais sont partout : jeux vidéo sur Nintendo 3DS, série d’animation sur Gulli et Boing, manga et DVD chez Kazé, et on ne parle même pas des produits dérivés ! C’est une véritable licence transmédia qui, bien qu’adressée aux 4-10 ans, sait aisément satisfaire les adultes sensibles à son univers et son humour.

C’est un pur carton au Japon : la série TV est régulièrement dans le top 10 des audiences d’animés, et les 2e et 3e films sont arrivés à la 1ère place du box-office face à Star Wars VII et Rogue One, lors des weekends de leurs sorties communes. Le 4e film sortira dans l’archipel le 16 décembre.

Mais aujourd’hui, nous allons parler du premier film, qui sort le 9 août dans les cinémas français.

yokai_watch05Au maximum !

Nom original Eiga Yōkai Wotchi Tanjō no Himitsu da Nyan!
(Yo-kai Watch Le Film : Le secret de sa création, nyan !)
Sortie cinéma japonaise
Sortie cinéma française
20 décembre 2014
9 août 2017
 Réalisateur Shigeharu TAKAHASHI
 Studio d’animation OLM
 Créateurs originaux LEVEL-5

Rappelons les bases de l’histoire de Yo-kai Watch. Il y est question de Nathan, un jeune garçon qui, après avoir actionné une mystérieuse machine à capsules abandonnée dans la forêt, se voit offrir une Yo-kai Watch par un mystérieux fantôme du nom de Whisper. La Yo-kai Watch est une montre lui permettant de voir les esprits responsables de tous les tracas du quotidien.

Les parents qui se disputent ? C’est un Yo-kai ! La flemme de travailler ? C’est la faute d’un Yo-kai ! Les pouvoirs de ces créatures sont variés, et Nathan deviendra ami avec un grand nombre d’entre-elles, gagnant au passage le pouvoir de les invoquer grâce à leur médaillon Yo-kai et sa montre.

La force de la série Yo-kai Watch réside dans son humour : les pouvoirs des Yo-kai sont souvent loufoques, leurs jeux de mots complètement barrés, et les personnages brisent régulièrement le 4e mur ! La saveur méta que cela procure, ainsi que les références variées à la pop-culture, rendent le tout absolument hilarant pour les petits comme pour les grands.

bd3DgC5« Elle est sympa cette chronique mais elle parle pas du film, là… »

Mais alors, ce film ?

Le film fait le lien entre la saison 1 (26 épisodes) et la saison 2 de la série TV. Nathan s’y retrouve plongé dans le passé après que les Perfides (un groupe de méchantes Yo-kai, contrôlant le temps) aient fait disparaître la Yo-kai Watch en empêchant sa création !

… Et ce film est très sympa ! Là où la série conte des histoires quotidiennes en y intégrant les Yo-kai, le long-métrage se donne les moyens de son format en embarquant Nathan et ses amis Jibanyan et Whisper dans une grande aventure temporelle. Le tout en restant fidèle à son humour habituel, voire en poussant le bouchon toujours plus loin dans ses running gags et son humour méta.

Le film comporte même de sacrées révélations et retournements de situation, avec des scènes d’action finales promettant de rester dans la mémoire des têtes blondes. Le tout saupoudré d’un chic message de « paix intergénérationnelle ». La musique nous embarque bien, avec quelques thèmes mémorables et des génériques au poil. Lors de la projection dédiée à la presse, des enfants au premier rang se sont même levés pour danser au moment du générique de fin, alors que la salle s’illuminait.

yokai_watch16Quelques surprises, même pour le spectateur adulte.

Les personnages exclusifs à ce film, Nathaniel et son ami Hovernyan, sont amusants et attachants. Ils sont très bien développés, tant dans leur histoire personnelle que dans leurs ambitions (ou non, d’ailleurs). Leur posture héroïque cache bien des secrets… démontrant bien que Yo-kai Watch est loin de prendre les enfants pour des idiots. Et ça, c’est bien.

yokai_watch10Des personnages inédits attachants et touchants.

Bon sinon, c’est quoi le rapport avec Pokémon ?

AUCUN ! Justement ! Depuis leur arrivée en Europe, les Yo-kai sans cesse rapportés à Pokémon sans raison. Certes, il s’agit d’une série avec de petits monstres, adaptée d’un jeu vidéo et destinée à un public jeune, mais la comparaison s’arrête strictement ici.

Hors de question également de jouer à « qui est le meilleur », tant les deux licences sont fondamentalement différentes. Là où Pokémon nous fait suivre l’immense épopée d’un garçon ambitieux, Yo-kai Watch se révèle être une série de « quotidien » construite autour des relations de complicité entre ses personnages principaux. La bande à Nathan se charrie, rit ensemble, et vit d’extraordinaires aventures au fil des rencontres… ça représente bien la vie !

La licence ne démérite pas son succès, et c’est un bonheur d’imaginer une nouvelle génération d’enfants marquée par l’amitié entre Nathan et Jibanyan, en lieu et place des jeunes et moins jeunes d’aujourd’hui marqués par les aventures de Sacha et Pikachu.

Bref, allez voir Yo-kai Watch Le Film avec vos enfants et/ou petits frères ! Ils vont adorer !

« Médaillon Yo-Kai, activation ! »

yokai_watch04

PS : des avant-premières se tiennent un peu partout en France, ce weekend du 5-6 août !

Facebook Comments

À propos Lua

Lorsqu'il ne joue pas aux cartes, il regarde et parle beaucoup trop d'animation japonaise. Son obsession envers Rikka Takanashi est à la limite du raisonnable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *