Game Soundtracks CDJapan

[Chronique] Jumping T.1 – Passer outre ses faiblesses

Titre ジャンピング jumping jumping-cover
Auteur Asahi TSUTSUI
Numéro du tome 1 (en cours)
Éditeur Akata (France)
Shueisha (Japon)
Première parution 08/06/2017 (France)
28/05/2015 (Japon)
Prépublication Cocohana
Genre Romance, sport, tranche-de-vie

Synopsis de la série (éditeur) :

À cause de son écriture très peu soignée, Ran a toujours été la risée de ses camarades de classe. Et pour ne rien arranger, depuis qu’elle a raté ses examens d’entrée à l’université, la jeune femme vit enfermée chez elle, ne sachant plus quoi faire de sa vie. Heureusement, Sayuri, sa seule véritable amie, décide de l’embarquer de force à Aomori, région plus reculée du Japon, où elle fait ses études. Elle y fréquente notamment le club équestre, en parallèle de ses études. Au contact des membres du club d’équitation, mais aussi des chevaux, Ran va, malgré son manque d’assurance, retrouver goût à la vie !

On n’a jamais suffisamment besoin de mangas faisant part du dépassement de soi. Avec Jumping, les éditions Akata souhaitent nous mettre de bonne humeur à travers un manga évoluant autour de l’équitation, en nous montrant qu’il est possible de retrouver confiance en soi et le goût du bonheur à travers une activité de club.

Ran va se réinsérer dans la vie collective à travers ce qu’on appelle plus scientifiquement l’équithérapie. Soigner les affections physiques et psychologique par le biais de cet animal intelligent et imposant, est une pratique aujourd’hui courante, même si méconnue. jumping_extrait_02D’abord impressionnée et intimidée par ces grands animaux, elle se retrouvera à être la seule du groupe à pouvoir monter Tsugaru, réputé indomptable depuis un certain événement. Réussir dans ce que l’on entreprend, c’est la clé qui va lui permettre d’enfin reprendre confiance en elle. Cet événement aura un impact non négligeable dans sa vie.

Ici, on est bien loin d’un Léa Passion Cheval. Ce noble animal n’est pas juste présent pour faire rêver les petites filles, car il s’agit réellement d’équitation. Mais malgré une couverture laissant entendre que cette pratique sportive sera développée, ce premier volume est principalement porté sur les difficultés de Ran, qui se dévalorise constamment. On aura tout de même le droit à quelques explications plus techniques sur ce sport, mais rien de très précis.

Cependant, on peut tout de même noter que même si ce manga est très bien dessiné et écrit, il n’est surprenant en aucune manière. Ainsi, beaucoup de signaux dans le récit permettent de savoir à l’avance quelles décisions Ran prendra, et quels impacts elles auront sur elle. La romance est également très convenue, laissant peu de marges aux prétendants secondaires de briller. Et au final, c’est frustrant car on sort de la lecture sans réellement avoir voyagé avec elle, ni appris énormément de choses sur l’équitation qui reste trop en retrait. Dommage, car l’émotion pourtant bien présente aurait pu être décuplée avec un peu plus de folie. Malgré cela, on peut espérer que l’histoire soit plus excitante, car après tout, ces premiers chapitres ont simplement introduit les personnages et le contexte de l’histoire. On prie fort pour que Ran sorte de son cocon d’une manière plus subtile que prévue.

Avec seulement 4 tomes au total, ce manga pas si shôjo que ça devrait plaire à un large public, pour peu qu’il souhaite une lecture simple mais efficace. Et puis, le thème de l’équitation étant plutôt rare dans nos contrées, ce petit plus pourrait faire pencher la balance en sa faveur.

bannierechroniquearticlejumping

Jumping © 2015 Asahi Tsutsui / Shueisha
Facebook Comments

À propos Dareen

Amateur de mangas, animes, anisongs, et de whisky. Également administrateur de Digiduo, l'Information Digimon Francophone.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *