Game Soundtracks CDJapan

Les contrefaçons : faire preuve de prudence avant d’acheter – Numéro Spécial [Figure Mania]

À l’approche de Japan Expo, la plus grosse convention française sur les manga et la japanimation, nous avons décidé de vous parler des bootlegs ou contrefaçons qui foisonnent sur ce genre de salons. À cause d’un risque 0 impossible malgré les contrôles de la douane et une négligence des organisateurs pour ces boutiques qui pullulent, vous vous retrouvez avec de nombreuses contrefaçons qu’elles soient à prix cassé par rapport à l’officielle ou parfois à un prix similaire… Soyez donc vigilant !

Un bootleg ou contrefaçon volent tout un travail de production qui a nécessité des mois et des mois d’études et de conception. Vous vous retrouverez certainement avec un produit qui va s’altérer avec le temps, perdre sa peinture, se déformer très rapidement, … Ne vaut-il pas mieux privilégier la qualité d’un produit qui durera sur le long terme, plutôt que d’en avoir à foison de mauvaise qualité qui se dégraderont rapidement ?

Parfois les contrefaçons vont même jusqu’au vol de design créé par un artiste sur internet tels que les fanarts, qui sont alors exploités afin d’en faire des goodies originaux. L’exemple le plus courant est celui des T-shirt, et parfois des posters et porte-clés.

Mais alors, comment différencier le vrai du faux ? Quelles sont les différences ?

Nous allons tenter d’éclaircir ce problème dans cet article, que ce soit pour des achats en convention ou sur internet (qui regorge aussi de contrefaçon !)

madokamaikogsc

Madoka Maiko ver. par Good Smile Company : à gauche, la contrefaçon avec de mauvaises finitions / à droite, l’originale

 

Comment reconnaître une contrefaçon ?

Le prix

Une contrefaçon est une copie plus qu’imparfaite d’une figurine officielle ! Le premier signe qui nous indique la présence de celle-ci, c’est bien souvent le prix !

Exemple: Vous cherchez une figurine que vous saviez évaluée à un certain prix par le fabricant. Et là, en salon, vous la voyez à un prix défiant toute concurrence (parfois plus de 50% de différence avec le prix du fabricant) ! Prenez des pincettes, il doit assurément s’agir d’une contrefaçon ! À quelques exceptions près de certains sites internet qui proposent occasionnellement des remises pour écouler les stocks, il est très rare de voir de telles différences de prix avec un prix fabricant.

Mais ne vous précipitez pas en vous disant « C’est pas cher ! C’est une contrefaçon ! ». Non ! Il existe aussi des figurines officielles de type Prize au Japon. Ce sont des figurines à remporter lors de loteries ou dans les machines à pinces par exemple. Elles sont moins chères (généralement moins de 20-30€) mais sont parfois revendues bien plus quand elles sont rares.

mikuprize2

Une Prize Miku Hatsune par SEGA : moins bonnes qualité et finitions mais bien une figurine officielle à petit prix

 

Attention tout de même, il arrive parfois que des contrefaçons soient vendues au même prix qu’une officielle. Là, il serait encore plus regrettable que vous tombiez dans le piège de la boutique…

 

Voilà pourquoi d’autres moyens permettent de reconnaître une contrefaçon d’une officielle.

La qualité de la figurine

Pour les contrefaçons, des matériaux de piètre qualité sont utilisés ! De même pour la peinture qui peut déborder, afficher des coulures ou être poisseuse/collante, être terne comparée à l’officielle. Le moulage de la figurine est grossier, il manque cruellement de finitions ! On le remarque notamment aux cheveux et aux yeux !

Livaï par Sentinel : à gauche, la contrefaçon et ses finitions désastreuses (yeux, cheveux, …) / à droite, l’originale

 

Le socle de la figurine présente généralement des différences par rapport à l’originale. Et les figurines contrefaites dégagent bien souvent des odeurs étranges à cause des matériaux utilisés et les conditions de réalisation de la figurine.

socletoukenrgsc

Mikazuki par Orange Rouge : à gauche, la contrefaçon et son socle de couleur différente / à droite, l’originale

 

L’emballage de la figurine

Généralement l’emballage/boîte d’une contrefaçon est assez fidèle à l’originale. La première chose à vérifier est le petit autocollant certifiant l’authenticité du produit. Quelques contrefaçons en possèdent mais il faut vérifier son authenticité à lui aussi et surtout qu’il ne soit pas conçu à même la boîte ! (Il s’agit bien d’un autocollant !).

stickers

À gauche, la contrefaçon sans le sticker / À droite, l’originale avec le sticker officiel

Le logo du fabricant est parfois différent de l’original, comme le logo de la collection ou de la numérotation (pour les Nendoroid notamment). Parfois, il est même totalement absent ! Tout comme la présence du site ou du copyright officiel sur la boîte…

nendoroidred

Nendoroid Red par Good Smile Company : à gauche, la contrefaçon sans le logo du fabricant / à droite, l’originale

 

Certaines couleurs, certains textes et même la disposition de ces derniers peuvent varier entre la contrefaçon et l’originale mais rien de bien flagrant au premier abord.

Hotarumaru par Kotobukiya : à gauche, la contrefaçon avec une boîte différente, sans logo fabricant, … / à droite, l’officiel totalement différente

 

Contrôler l’existence ou la date de sortie du produit

Et oui ! Il arrive que certains produits n’existent pas ! Que ça soit en figurine ou en goodies, vous pourrez retrouver des produits dont on a volé le design sur internet ou qui sont disponibles avant leur sortie officielle ! Non, la boutique ne l’a pas eu en avant-première ! Pour vérifier son existence, rien de plus simple que d’aller voir sur le site officiel des fabricants ou même sur la mine d’or qu’est le site internet MyFigureCollection.net qui recense un nombre impressionnant de figurines et goodies et vous présente parfois même certaines photos de contrefaçons pour ne pas vous faire avoir.

Sakura Kinomoto par Good Smile Comapny : à gauche, la contrefaçon déjà disponible aux finitions inexistantes (cheveux, yeux, coloration, …) / à droite, l’originale qui ne sortira qu’en septembre !

 

Des variantes de couleurs sont trouvées parfois, mais n’existent pourtant pas en tant qu’officielles. Vous pouvez donc être sûr qu’il s’agit d’une contrefaçon !

Saber Royal Dress ver. par Aniplex/Stronger : à gauche, la contrefaçon et sa couleur « originale » aux mauvaises finitions / à droite, l’originale

 

Ne pas hésiter à consulter le site MyFigureCollection.net !

Comme dit plus haut, ce site est une véritable mine d’informations, autant pour connaître le prix fabricant d’une figurine, la date de sortie de cette dernière et si elle a bénéficié de plusieurs réimpressions, que pour consulter des photos de la figurine originale et savoir si les utilisateurs ont déjà détecté des contrefaçons de la figurine (avec photos à l’appui !). Attention tout de même : il n’existe pas forcément qu’une seule contrefaçon type !

nendoroidumaru-chan

Nendoroid Umaru-chan par Good Smile Company : à gauche, les mèches ne dépassent pas et mauvaises finitions  / à droite, l’originale

 

Vous voulez un conseil pour éviter les contrefaçons ?

En salon, privilégiez les stands des fabricants (Bandai, Good Smile Company, …) sinon, soyez attentif ! N’hésitez pas à demander à ce qu’on vous présente la boîte du produit et vérifiez bien qu’on ne la change pas dans votre dos.

Sur internet, passez par l’un de ces sites (Et surtout pas Ebay, Alibaba etc):

→ En Import

Good Smile Company Shop

Tsume

AmiAmi

Nippon Yasan

CD Japan

HobbyLinkJapan

HobbySearch

Mandarake

 

→ En France

Tsume

Ixu’s Deviance

KamehaShop

OtakuPlanete

Les boutiques en ligne (ou sur place) Momie Folie

 

→ En Belgique 

La Cité des Nuages

 

Il existe de nombreux sites de ventes de figurines, mais nous n’allons pas tous vous les lister. 😉

 

Vous avez des questions ? N’hésitez pas à nous les poser !

 

Source (Photos) : Good Smile Company / MyFigureCollection

Facebook Comments

À propos Neginator

Administrateur et Président de MangAnime - Association.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *