Game Soundtracks CDJapan

[Chronique] Im, Great Priest Imhotep T.1 – Par Osiris et par Apis

Titre Im – Great Priest Imhotep
Im~イム~
im-cover-tome-1
Auteur Makoto MORISHITA
Numéro du tome T.1 & T.2
Éditeur Ki-oon (France)
Square Enix (Japon)
Première parution 11/05/2017 (France)
10/01/2015 (Japon)
Prépublication Gekkan Shônen
Genre Action, fantastique

Synopsis de la série (éditeur) :

Depuis qu’elle est toute petite, Hinome n’a aucun ami. À l’école, on la dit maudite… Et pour cause : chaque son qui sort de sa bouche se transforme en flamme mortelle ! Alors qu’elle rentre comme d’habitude chez elle sans avoir parlé à qui que ce soit de la journée, elle tombe sur un étrange garçon en pleine cavale dans les rues de Tokyo. Elle lui propose de l’héberger, avant de découvrir qu’elle a devant elle rien de moins qu’Imhotep, le plus grand prêtre-sorcier de l’Égypte ancienne ! Malgré ses airs d’adolescent, il cache d’immenses pouvoirs… si grands qu’il s’est attiré la colère des dieux. Considéré comme le pire criminel de tous les temps, il a été condamné à un sommeil artificiel…

Mais 3 000 ans plus tard, le monde est de nouveau menacé par les Magai, des démons maléfiques, et les geôliers d’Im n’ont d’autre solution que de faire appel à lui pour régler le problème. Imhotep, qui voue une haine profonde à ces créatures, ne se fait pas prier pour les éliminer… en commençant par celle qui avait pris possession du corps de Hinome ! Réunis par le destin, Im et la jeune fille se lancent dans un combat sans pitié, avec pour le mage une chance de trouver la rédemption au bout du chemin…

L’Égypte Antique semble être de nouveau en vogue chez nous ! Après l’excellent Reine d’Egypte narrant l’histoire d’Hatchepsout, l’une des plus grandes reines ayant régné, voici qu’arrive Imhotep, figure mythique de l’histoire, présenté à la fois comme architecte et vizir du pharaon Djéser, également médecin, et même divinisé après sa mort !
Mais à la différence de son aîné, Im n’est pas un manga historique, c’est avant tout un récit fantastique et d’action issu du Shônen Gangan, dans la lignée d’un Soul Eater ou Artelier Collection.

im_extrait_02

Nous retrouvons donc ici Imhotep, au physique d’adolescent, qui arrive au Japon pour combattre des êtres démoniaques, et s’installera chez une jeune fille tout ce qu’il y a de plus banal (ou presque : son père est dingue, et un démon s’est introduit en elle depuis plusieurs années). S’en suis alors une petite succession d’aventures du quotidien, où le harcèlement scolaire se mêle à l’exorcisme, les règlements de comptes millénaires, bataillant autour de vieux regrets, sans oublier une mise en avant régulière des sentiments positifs que sont l’amour, l’amitié, et la confiance en soi. L’humour est très présent aussi, à travers de nombreuses scènes rigolotes, comme le tandem Hinome/Imhotep où leurs caractères opposés ainsi que le choc des cultures électrisent leur relation !
Le second volume est tout de même peu plus sombre que le premier, car nous découvrons le passé tragique d’Imhotep, les raisons pour lesquelles il a été enfermé durant des millénaires.

Même si la narration est classique pour un manga du genre, on peut s’étonner de sa bonne maîtrise de la part Makoto Morishita. Il est agréable de découvrir une première oeuvre correctement écrite, avec un bon mix entre humour, action et émotion. Le graphisme est propre, le trait précis. La patte féminine de cette auteure se ressent notamment via les nombreux personnages mignons que regorgent dans le récit, qu’il s’agisse de la mascotte Anubis ou d’Imhotep lui-même, parfois présenté de manière classe, et parfois à coup de SD.

Les références envers la culture de l’Égypte Antique sont nombreuses dans ce titre. C’est pourquoi on y retrouve de nombreux éléments comme des symboles (l’écriture hiéroglyphique, la croix de Ankh, le Némès), différents dieux faisant leur apparition (Ptah, Thot, Râ), la momification, le Culte d’Amon, ainsi que Djéser, Pharaon connu pour sa célèbre pyramide à degrés de Saqqarah, conçue par Imhotep, il y a 4600 ans. Très agréable pour faire un premier plongeon dans cette Égypte d’autrefois, il ne faut jamais oublier qu’il s’agit avant tout d’un divertissement libre, et non une description crédible des réalités historiques. Mais il suffit d’y croire un tout petit peu pour se sentir happé par cet univers onirique plein de charmes, et à ce moment-là, l’immersion est totale ! Un exotisme bienvenue pour nous faire rêver d’aventures !

En fin de compte, Im semble bien parti pour devenir un petit shônen bien sympathique, plaisant à un public avide d’œuvres équilibrées, à défaut d’être originales, souhaitant voyager à travers une culture fantasmée de l’Egypte d’autrefois.

bannierechroniquearticleim

im © 2015 makoto morishita / square enix
Facebook Comments

À propos Dareen

Amateur de mangas, animes, anisongs, et de whisky. Également administrateur de Digiduo, l'Information Digimon Francophone.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *