Chronique : Museum – Tome 1 – Les sanctions pleuvent à un rythme effréné

Titre
Museum

ミュージアム

Numéro du tome
T.1
Editeur FR : Pika Édition

JP : Kôdansha

Première publication FR : 12/04/2017

JP : 06/11/2013

Auteur Ryôsuke TOMOE
Type
Seinen
Rédacteur Neginator
Synopsis de la série (éditeur) :

Une femme dévorée par des chiens, un homme découpé en petits morceaux… une série de meurtres ébranle Tokyo. La police n’a d’abord qu’un seul indice qui relie les crimes entre eux : une signature sur chaque scène de crime sous la forme d’un verdict inscrit sur un papier. Le lieutenant Sawamura et le sergent Nishino enquêtent mais manquent cruellement de pistes.  Quelle est la motivation du tueur ? Pourquoi les scènes de crimes sont-elles si différentes les unes des autres ? Et quelle est la signification de cette sentence laissée auprès des victimes ?

L’avis de Kazune :

Hisashi Sawamura est un lieutenant de police particulièrement impliqué dans son travail au point de délaisser sa vie de famille. À l’heure actuelle, il enquête sur une série de meurtres sans lien apparent à première vue. Mais une chose est sûre : le coupable applique une sentence à chacune de ses victimes, comme il le laisse entendre sur un papier retrouvé auprès de chaque corps. Alors qu’il s’acharne afin de trouver un indice, une information cruciale lui est confirmée : les victimes sont toutes liées à une affaire judiciaire. Une course contre la montre débute alors.

museumsc1À travers ce premier tome de Museum, Ryôsuke TOMOE nous plonge dans une affaire de meurtres extrêmement violents. Entraîné dès les premières pages dans le quotidien du lieutenant Sawamura, si difficile tant professionnellement que dans sa vie privée, il s’établit très rapidement une relation de proximité entre ce dernier et le lecteur. Ses émotions nous assaillent au point de ressentir son stress, ses angoisses et ses palpitations. Dès lors que le lien entre les victimes est établi, l’histoire s’accélère et la tension augmente, entraînant le lecteur dans une intrigue haletante digne de grands thrillers cinématographiques. Tel l’acharnement dont fait preuve le lieutenant pour retrouver le coupable, le lecteur est embourbé dans cette course-poursuite insoutenable. Il se verra tourner les pages à un rythme effréné et percevra toute l’intensité du titre, sans être perdu en cours de route, tant l’histoire est captivante et la découpe des cases parfaitement maîtrisée. Les passages de réflexions du lieutenant Sawamura durant son enquête, permettent quelques instants de répit afin de divulguer des informations cruciales, ainsi qu’une immersion totale du lecteur dans le récit.

Grâce à un trait précis dans la conception des personnages et à leur intégration parfaite dans des décors conçus numériquement, rendant l’ensemble très réaliste et permettant de conserver une fluidité de lecture, on se retrouve instantanément happé dans l’atmosphère oppressante de la série.

Après la lecture de ce premier volume de Museum, on connait déjà le mobile du tueur puisqu’il le dévoile directement au lieutenant Sawamura lors de leur premier face-à-face, et les victimes sont désormais toutes dévoilées. Les prochains volumes vont donc très certainement s’intéresser au criminel et à son jeu avec le lieutenant de police.

Bien que l’intrigue de base n’est pas d’une grande originalité, le premier volume de cette série courte en 3 tomes nous assure un thriller dont chaque tome devrait se dévorer comme celui-ci, tant le scénario, le travail de la personnalité des protagonistes et la mise en page sont maîtrisés.

 

MUSEUM © Ryosuke TOMOE / Kodansha Ltd.
Facebook Comments

À propos Neginator

Administrateur et Président de MangAnime - Association.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *