Game Soundtracks CDJapan

Chronique : Le mari de mon frère T.1

lemaridemonfrereLe mari de mon frère – Tome 1

Scénario / Dessin : Gengoroh TAGAME

Chroniqueur : Neginator

Synopsis de l’éditeur :

Yaichi élève seul sa fille. Mais un jour, son quotidien va être perturbé… Perturbé par l’arrivée de Mike Flanagan dans sa vie. Ce Canadien n’est autre que le mari de son frère jumeau… Suite au décès de ce dernier, Mike est venu au Japon, pour réaliser un voyage identitaire dans la patrie de l’homme qu’il aimait. Yaichi n’a pas alors d’autre choix que d’accueillir chez lui ce beau-frère homosexuel, vis-à-vis de qui il ne sait pas comment il doit se comporter. Mais ne dit-on pas que la vérité sort de la bouche des enfants ? Peut-être que Kana, avec son regard de petite fille, saura lui donner les bonnes réponses…

Avis :

Gengoroh TAGAME est un auteur connu et reconnu dans le monde entier pour ses manga et illustrations érotiques gay mais aussi pour son style particulier qui vise à représenter des hommes costauds.marifrere1

Loin d’être un yaoi, Le mari de mon frère traite avec brio le thème de l’homosexualité au sein de notre société. L’auteur met en scène le personnage de Yaichi, hétérosexuel et père de famille, sa fille Kana ainsi que Mike, le mari de son frère décédé, pour exposer les propos et pensées clichés concernant l’homosexualité et ainsi mieux les réfuter. Le fait qu’elle soit homosexuelle change t-il la personne que nous connaissons ? Qui dans le couple joue le rôle de l’ « homme » et celui de la « femme » ? Doit-on avoir peur des réactions d’un homosexuel ? L’amour entre homosexuels est-il différent de celui entre hétérosexuels ? Voilà autant d’interrogations courantes (si ce n’est plus) que l’auteur soulève dans ce premier volume. Il invite le lecteur à réfléchir sur l’absurdité de telles pensées mais également sur le fait de rester prisonnier de l’image du couple imposée par notre société.

Du côté des personnages, la petite Kana, respirant la joie et l’innocence, ne cache pas sa fierté d’avoir à ses côtés son oncle Mike. Elle parvient inconsciemment à guider son père dans ses réflexions personnelles sur l’homosexualité et à le raisonner. Dès lors, on voit naître une certaine complicité (amicale) entre Yaichi et Mike, très affecté par la disparition de son mari. Un climat familial se développe alors peu à peu, ce qui parvient à toucher le lecteur.

En somme, Akata nous propose une série critique et sensibilisatrice traitant avec justesse de l’homosexualité. Signée des mains d’un maître du genre, cette œuvre invite à la réflexion à l’aide de personnages bien loin des physiques et mentalités clichés auxquels nous ont habitué les yaoi. A noter également en suppléments la présence de quelques points « culture gay » très appréciables.

Note : 18/20

 

OTOUTO NO OTTO © Gengoroh Tagame 2014 / FUTABASHA PUBLISHERS LTD., Tokyo

 

Facebook Comments

À propos Neginator

Administrateur et Président de MangAnime - Association.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *