Critique : Seven Deadly Sins Tome 1

Auteur : Nakaba SUZUKI

Genre : Aventure / Fantastique

Editeur : PIKA

Critique de tome : Tome 1

Rédacteur : Neginator

Note :  4 / 5

Fiche de la série : Seven Deadly Sins

 

Dernière œuvre du Shônen Magazine acquise par Pika, Seven Deadly Sins est l’un des derniers succès en date du magazine de prépublication au Japon.

Alors que la prospérité du peuple est menacée par les Chevaliers Sacrés, Elizabeth, princesse du Royaume de Britannia, se lance à la recherche des Seven Deadly Sins, des mercenaires légendaires, qui pourraient contrecarrer les desseins des Chevaliers Sacrés.
Un jour, elle rencontre un tavernier du nom de Meliodas, un homme au physique d’adolescent mais à la force herculéenne et son cochon nommé Hawk, doté de la parole. Alors qu’elle va être attaquée par un Chevalier Sacré, Elizabeth va s’apercevoir que ce tavernier n’est pas un être ordinaire et qu’il est l’un de ceux qu’elle cherche : le Dragon, la Colère des Seven Dealy Sins. A partir de là, le périple de nos deux jeunes gens et de Hawk, le cochon, débute.
Ils vont se lancer tous les trois à la recherche des autres Seven Deadly Sins en glanant des informations auprès des personnes qui les entourent, dans les villages qu’ils parcourront.
Leur route sera semé d’embûches avec des conflits face aux Chevaliers Sacrés, ces êtres dotés de pouvoirs surpuissants.

 

Seven Deadly Sins, Tome 1, Pika

Seven Deadly Sins propose ici un shônen aux allures d’heroic fantasy. On s’attache rapidement aux personnages et on est facilement embarqué dans leur univers. Les Seven Deadly Sins semblent être des personnages charismatiques. Dans ce premier tome, nous n’en rencontrons que deux, la Colère (Meliodas) et l’Envie (Diane) et nous apprenons également quelques bribes du passé de ses mercenaires légendaires désormais recherchés. Le cochon est ici un compagnon d’aventure de Meliodas vraiment très intéressant car, doté de la parole, il donne lieu à de nombreuses répliques humoristiques, permettant ainsi d’alléger la lecture et de ne prendre ainsi que plus de plaisir. Il en va de même pour la caractère légèrement pervers de Meliodas qui pourra en agacer certains au début mais qui s’estompera un peu par la suite, ou encore la jalousie et l’amour obsessionnel de Diane pour Meliodas.
Les scènes d’action sont très claires, pas trop chargées comme dans la plupart des shônen d’action d’aujourd’hui.
Quant au dessin, il est plutôt original pour un manga, clair et détaillé rendant ce shônen très agréable à la lecture.

 

Seven Deadly Sins, Tome 1, Pika

Entre sauvetage de peuples oppressés, recherche des mercenaires légendaires et combats contre les Chevaliers Sacrés, ce premier tome de Seven Deadly Sins annonce une aventure fantastique pleine d’humour et agrémentée d’un dessin original et fortement apprécié. Il pourrait bien devenir le prochain shônen à succès car il en possède toutes les bases et pourrait même rivaliser avec certains shônen phares en France.

 

 

Facebook Comments

À propos Bastien-kun

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *